Cotation des risques professionnels

Contexte de la cotation des risques

La cotation des risques professionnels se fait généralement lors de la rédaction du document unique ou lors de sa mise à jour. Sans reprendre l’ensemble des points permettant de construire son document unique d’évaluation des risques professionnels, la cotation des risques est un point important à ne pas négliger car elle permet d’aboutir à une priorisation des risques et donc à la priorisation des actions à mener !

cotation des risques

 

Cotation des risques

Le risque peut être coté de la manière ci-après en utilisant 4 niveaux pour la gravité et 4 aussi pour la probabilité d’apparition.

Concernant la gravité des dommages potentiels :

  1. FAIBLE : Accident ou maladie sans arrêt de travail
  2. MOYENNE : Accident ou maladie avec arrêt de travail, et lésions réversibles
  3. GRAVE : Accident ou maladie avec incapacité permanente, conséquences irréversibles ou maladie professionnelle.
  4. MORTELLE : Accident ou maladie mortelle.

Concernant la probabilité d’apparition de l’accident.

  1. IMPROBABLE : Probabilité d’occurrence très faible (événement qui a peu de chance de se produire), (fréquence très rare ou très courte durée d’exposition au risque)
  2. PEU PROBABLE : Probabilité d’occurrence faible, (événement peu fréquent ou de courte durée au risque)
  3. PROBABLE : Probabilité d’occurrence moyenne, événement qui a déjà eu lieu précédemment ou qui est raisonnable de prévoir, (fréquence d’exposition forte ou de durée moyenne au risque)
  4. TRÈS PROBABLE : Probabilité d’occurrence élevée, (exposition fréquente ou de longue durée au risque)

 

Criticité du risque professionnel

Lorsque vous aurez identifier de manière indépendants la gravité et la fréquence, vous pouvez multiplier les deux chiffres pour obtenir le niveau de criticité du risque.

 

cotation des risquesLe risque s’appréciera sur un grille allant de 1 à 16. La figure ci-contre indique le niveau de criticité :

  • Risque classé de 1 à 3 : Priorité faible / Risque secondaire (Vert)
  • Risque classé de 4 à 8 : Priorité moyenne / Risque important (Orange)
  • Risque classé 9 à 16 : Priorité élevée / Risque prioritaire (Rouge)

Après cotation des risques et donc identification des risques prioritaires, il est nécessaire mettre en place un plan d’action associés aux risques prioritaires (rapidement) et aux risques importants dans un second temps.

 

Par exemple, une entreprise de livraison de colis en milieu urbain, le risque routier présente un risque Grave : 3 (ne dépassent pas 50km/h) et les salariés sont concernés quotidiennement car il s’agit de chauffeurs. Votre risque est donc coté à 12 / 16.

 

 

 

Accompagnement à la rédaction du document unique d’évaluation des risques

L’accompagnement à la rédaction du document unique d’évaluation des risques professionnels est une possibilité qui permet de cadrer la démarche interne.

De plus, la vision globale du consultant est importante pour réaliser une première analyse in-situ qui permettra de cadrer les salariés questionnés.

De plus, le consultant dispose de connaissances permettant d’aller à l’essentiel lors de l’analyse des risques et la constitution du document unique.

Nous pouvons répondre à vos questions et vous accompagner dans votre projet de document unique.

 

Autre classification des risques Fréquence et Gravité

Concernant la gravité des dommages potentiels :

  1. GENANT : Accident ou maladie sans arrêt de travail
  2. SERIEUX: Accident ou maladie avec arrêt de travail, et lésions réversibles
  3. BLOQUANT: Accident ou maladie avec incapacité permanente, conséquences irréversibles ou maladie professionnelle.
  4. VITAL : Accident ou maladie mortelle.

Concernant la fréquence d’exposition.

  1. EXCEPTIONNEL : Probabilité d’occurrence très faible (événement qui a peu de chance de se produire), (fréquence très rare ou très courte durée d’exposition au risque)
  2. DE TEMPS EN TEMPS : Probabilité d’occurrence faible, (événement peu fréquent ou de courte durée au risque)
  3. FRÉQUENT : Probabilité d’occurrence moyenne, événement qui a déjà eu lieu précédemment ou qui est raisonnable de prévoir, (fréquence d’exposition forte ou de durée moyenne au risque)
  4. TRÈS FRÉQUENT : Probabilité d’occurrence élevée, (exposition fréquente ou de longue durée au risque)
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *